pointypo–

Johannes Berge­rhau­sen, profes­seur à l’Univer­sité de Sciences appli­quées de Mayence, donnera prochai­ne­ment deux confé­rences à l’occa­sion desquelles il présen­tera son projet «decodeu­ni­code».

D’après lui, l’Unicode n’est pas seule­ment un standard technique pour tous les ordina­teurs (actuel­le­ment plus de 60 % du web est codé en Unicode) mais aussi et surtout une grande réussite cultu­relle de l’huma­nité: toutes les lettres de tous les systèmes d’écri­tures sont présentes dans un seul et même code, acces­sible à tous les utili­sa­teurs d’ordi­na­teurs.
l’Uni­code peut donc être consi­déré comme une sorte d’assem­blée des Nations Unies de la typogra­phie: toutes les cultures ont le droit d’y être repré­senté. Même les systèmes d’écri­tures mortes, comme le cunéi­forme, sont intégrés dans l’Uni­code.

Pour plus d’infor­ma­tions sur le projet:
– le site Inter­net lancé en 2005.
– le film qui présente l’ensemble des 109 242 carac­tères de la norme Unicode 6.0 (compo­sés à l’aide de 66 fontes diffé­rentes). Ce qui explique son impres­sion­nante durée: 2h31 au total!
– le livre de 656 pages réalisé avec la graphiste Siri Poaran­gan. L’ouvrage a été récom­pensé l’an passé par le prix Best of Show lors des European Design Awards.

Confé­rences:
– le mardi 19 février 2013 à 17h30 à l’Ésad Amiens (plus d’infos ici)
– le mercredi 6 mars 2013 à 18h30 à l’Univer­sité Paris 8 (plus d’infos ici)

 

decodeunicodeScreen1

decodeunicodeScreen2 decodeunicodeScreen4 DSCN0122klein IMG_6696klein IMG_6701kein

Comments are closed here.