pointypo–

Black Foundry est une nouvelle fonde­rie créée par Jérémie Hornus (Scrip­to­rium, Reading) et Grégori Vincens (ANRT). Cette entre­prise s’appuie sur une solide équipe compo­sée d’Elliott Amblard (TypeMe­dia), Alisa Novak (Post-diplôme typogra­phie Esad Amiens), Julie Soudanne (ECV Paris, Type@Paris), Théo Guillard (Scrip­to­rium), Gaetan Baer (Axe Sud), Elvire Volk Leono­vitch (ANRT), Ilya Naumoff (Type@Paris) et Jean-Baptiste Morizot.

Cette fonde­rie à la parti­cu­la­rité de propo­ser une réflexion formelle mais aussi de dévelop­per des solutions innovantes visant à répondre aux nouvelles problé­ma­tiques liées à la typogra­phie.

Afin de mieux comprendre leur démarche, le meilleur moyen est d’aller faire un tour sur leur twitter, actuel­le­ment seul canal d’expres­sion de la struc­ture. Comme en témoigne leur récente activité, la nature de leurs publi­ca­tions s’avère multiple, alter­nant entre sorties de nouveaux carac­tères et snipplets de code Open source.

Cette démarche singu­lière met en lumière un aspect sur lequel peu de fonde­ries commu­niquent, le proces­sus de produc­tion de la police qui pourtant au même titre que le dessin et la distri­bu­tion est au cœur de cette activité. Rappe­lons que la produc­tion est en effet une étape straté­gique visant à assurer  la trans­crip­tion d’un dessin en un programme plus commu­né­ment appelé fonte. Depuis l’“invention” de la typogra­phie, le dialogue entre technique et dessin n’a cessé d’être au centre des problé­ma­tiques de concep­tion de nouveaux alpha­bets.

L’émergence de nouvelles techniques entraî­nant l’émergence de nouvelles formes qui elles-même condi­tion­naient la recherche pour parve­nir à une plus grande finesse et préci­sion. Initia­le­ment, ce type d’innovation techno­lo­gique relevait du secret indus­triel et était un avantage concur­ren­tiel impor­tant pour ces entre­prises. En rendant acces­sibles à tous ses méthodes de produc­tion, Black Foundry tend à faire évoluer le milieu et à se rappro­cher des pratiques en cours dans le dévelop­pe­ment infor­ma­tique. Cette posture témoigne d’une volonté audacieuse et innovante que l’on ne saurait qu’encourager.

Les trois sorties de la fonde­rie
Aubus­son de Franck Jalleau
Dragon, un carac­tère initia­le­ment commandé par l’agence Dragon Rouge
Drive, un sans-serif humaniste décliné en 9 graisses

Leur réper­toire pour les codes
https://github.com/BlackFoundry

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.