pointypo–

Le dernier livre de Rémi Jimenes vient de paraître. Il est consa­cré à une figure peu commune de l’histoire du livre et de l’imprimerie: Charlotte Guillard. Elle fut la première patronne de Garamond et celle par qui Pierre Haultin s’initia à la gravure des carac­tères.

Charlotte Guillard mène à Paris, lors de la Renais­sance française, une carrière peu commune dans la typogra­phie. Veuve tour à tour des impri­meurs Berthold Rembolt et Claude Cheval­lon, elle administre en maîtresse femme l’atelier du Soleil d’Or pendant près de vingt ans, de 1537 à 1557. Sous sa direc­tion, l’entreprise accapare le marché de l’édition juridique et des «Pères de l’Église», publiant des éditions savantes prépa­rées par quelques-uns des plus illustres humanistes parisiens (Antoine Macault, Jacques Toussain, Jean Du Tillet, Guillaume Postel…). Associant dans un même projet intel­lec­tuel les théolo­giens les plus conser­va­teurs et les lettrés les plus épris de nouveauté, sa produc­tion témoigne de la vivacité des débats qui agitent les milieux intel­lec­tuels au siècle des Réformes.
Au-delà de la biogra­phie, ce livre met en évidence les ressorts sociaux, écono­miques et techniques sur lesquels repose l’activité édito­riale d’une impri­me­rie parisienne. Il ouvre ainsi des perspec­tives nouvelles sur les condi­tions de produc­tion et de commer­cia­li­sa­tion des livres érudits en un siècle décisif pour l’histoire des idées.
«Associer dans une même démarche de connais­sance le savoir biblio­gra­phique, l’histoire du livre et l’histoire sociale, c’est une condi­tion néces­saire pour comprendre les politiques édito­riales des ateliers typogra­phiques de la Renais­sance. Le livre que Rémi Jimenes consacre à Charlotte Guillard, femme impri­meur dans le Paris du premier XVIe siècle, le démontre avec rigueur et imagi­na­tion. Fondé sur une érudi­tion sans faille, écrit avec allégresse, son ouvrage ménage surprises et paradoxes.» (R. Chartier)
Charlotte Guillard, une femme impri­meur à la Renais­sance
Par Rémi Jimenes, préface de Roger Chartier

Coédi­tion Presses univer­si­taires François-Rabelais / Presses univer­si­taires de Rennes

304 pages ; 21 x 28 cm, 34 €
ISBN 978–2-86906–523-9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *