pointypo–

Bureau Brut est une jeune entité qui a vu le jour en 2015, lors de l’association de Camille Prandi, Julia Joffre & Yoann Minet, tous trois issus du DSAA Design Typogra­phique de l’école Estienne.
Depuis deux ans, ils créent des langages graphiques, des livres, des programmes, et quelques sites web. Cette activité de designers graphiques les amène aussi à conce­voir des carac­tères typogra­phiques dont ils sont les premiers utili­sa­teurs ; ces outils sont donc pensés par et pour des designers.

En 2017, ils viennent de lancer leur plate­forme de diffu­sion extrabrut.shop pour parta­ger une collec­tion typogra­phique, résul­tat de plusieurs années de travail. Ce projet est construit comme une grande famille typogra­phique dont chaque style a été finement sélec­tionné. Les formes sont inédites, et ont déjà piqué la curio­sité des designers et du public — comme on peut le décou­vrir dans la rubrique « In use » du site, qui dévoile de véritables usages des carac­tères. Le fonction­ne­ment du type-testeur ainsi que la construc­tion de la grille de prix — dégres­sive par le nombre de styles et pas seule­ment au sein d’une famille — invite à croiser, associer, confron­ter, cumuler les diffé­rentes créations. Conçues comme des carac­tères de texte, ils offrent un large jeu de carac­tère et de fonction­na­lité OpenType. Adaptées aux besoins des utili­sa­teurs contem­po­rains, les licences couvrent dès le départ les usages Print, Web, ePub et App sans limita­tion de diffu­sion dans l’espace ou le temps.

Pour son lance­ment, « Collec­tion » regroupe 12 styles répar­tis en 4 familles : le Droulers, un carac­tère monochasse qui rappelle les alpha­bets de machine à écrire porte le nom du choré­graphe franco-belge Pierre Droulers pour qui il a été créé ; le Toten­tanz, au gris typogra­phique unique créé par ses versions Slanted et Backs­lan­ted ; l’Ostia Antica, seule co-création et plus ancien carac­tère de la collec­tion avec son italique à 35° ; et enfin le Traulha, le plus versa­tile de l’équipe. Par ailleurs, certaines créations absentes de « Collec­tion », trouvent une place plus appro­priée dans d’autres catalogues et univers, comme le tout récent Dr paru chez la fonde­rie parisienne Produc­tion Type, ou le Clifton publié par la nouvelle fonde­rie lyonnaise 205TF. « Collec­tion » s’enrichira au fil du temps et des projets en conser­vant son souci de cohérence et son goût pour l’inédit.

On leur souhaite le meilleur !

2 commentaires

  • Dan Mac Duff says:

    Après 44 années de compo­si­tion typogra­phique au « plomb » et ayant aligné des Chambord, Vendôme, Gracia, Etoile, Diane. Je respecte le travail, mais reste dubita­tif devant les carac­tères Droulers, faites-moi encore rêver !

  • Mouise Lichel says:

    Allons, allons, après le plomb,
    l’ego tout frétillant
    & le nombril fluores­cent !
    Et la lisibi­lité ?
    Mais pour quoi faire, hein ?

    Rêver, quend il ne s’agit plus que de compter ?

    Soyopns modernes.
    Bof.

    Mouise Lichel

Laisser un commentaire