pointypo–

 

XVe siècle. L’imprimerie apparaît au cœur de l’Europe, entre Stras­bourg et Mayence. Elle va révolu­tion­ner le monde. Mais comment cette inven­tion majeure est-elle née ? Qui est l’homme que l’on tient pour son inven­teur ? En mêlant scènes de fiction et enquête sur la vie mouve­men­tée de Johannes Guten­berg (1400–1468) le film nous plonge au coeur du Moyen Âge et dévoile la véritable histoire de la naissance de l’imprimerie.

Guten­berg est l’auteur de l’invention la plus décisive du Moyen Âge par les immenses consé­quences qu’elle a eu sur la vie intel­lec­tuelle et la diffu­sion des connais­sances. La chose est dite, enten­due. Et l’on ne se lasse pas de revenir sur l’ampleur et la profon­deur de la révolu­tion ainsi engen­drée par l’imprimerie. Pourtant, il manque à cette épopée de l’impression son premier chapitre, c’est-à-dire celui qui conte la naissance mouve­men­tée de l’idée elle-même, sa concep­tion et ses premiers pas chaotiques dans un monde plutôt hostile. Autre­ment dit : l’histoire de Guten­berg (1400–1468). C’est cela que veut racon­ter le film: les tourments et les diffi­cul­tés de l’inventeur de l’imprimerie face à son époque. Une histoire (éternelle) de défis, de concepts vision­naires, d’alliances et de trahi­sons, un véritable roman d’aventure qui retrace la tumul­tueuse intro­duc­tion d’une idée propre à changer le monde dans une société qui ne l’attend pas. Car l’invention de Guten­berg, (ses inven­tions, devrait-on dire, tant il s’agit d’une véritable chaîne de fabri­ca­tion) ne révolu­tionne pas seule­ment la fabri­ca­tion du livre et la mise en page, mais bouscule aussi le système écono­mique et les conven­tions du commerce qui prévalent alors dans l’Europe médié­vale. Comment faire, en plein Moyen Âge, pour mettre au point et dévelop­per une telle inven­tion ? Avec quel argent ? Quels moyens techniques ? Comment, dans un monde sans brevet, proté­ger son idéeet déjouer la ronde des espions ? Comment convaincre de son intérêt sans dévoi­ler les secrets de fabri­ca­tion ? Avec qui faire alliance ? Et pour quel résul­tat ?

Avec Philippe Ohrel, Xavier Boulan­ger, Cristiano Nocera, Marc Schweyer. Co-auteur Éric Morfaux ; Image Sylvain Verdet ; Son Georg Misch ; Montage Gilles Perru ; Musique origi­nale Bruno Courtin ; Conseiller histo­rique Olivier Deloi­gnon ; Premier assis­tant réali­sa­teur Gontron Froehly ; Décors Jean-François Sturm ; Narra­tion Cédric Zimmer­lin.

Une produc­tion SEPPIA Film, ARTE France, ZDF, SWR, ORF. En copro­duc­tion avec Mischief Films, CFRT. Avec la parti­ci­pa­tion de France Télévi­sions-France 3 Grand Est, la Chaine Histoire, RTBF, RTS. Et le soutien de Creative Europe-Media, Centre Natio­nal du Cinéma et de l’Image Animée, Région Grand Est et Stras­bourg Euromé­tro­pole en parte­na­riat avec le CNC et Proci­rep-Angoa. Ventes inter­na­tio­nales par ARTE France Distri­bu­tion

Les premières diffu­sions TV :

* Arte le 14 octobre à 20h40

* SWR le 5 novembre à 20h15

* France 3 Grand Est le 11 décembre à 23h40

* Histoire le 3 février 2018

Les projec­tions à venir :

le 25 septembre à 20h à la Biblio­thèque Natio­nale de France (Paris), le film sera présenté hors-compé­ti­tion dans le cadre du festi­val Paris­cience en parte­na­riat avec Arte France, le CFRT, la chaîne Histoire et la BNF.

* le 9 octobre à 20h au Musée Guten­berg à Mayence, dans la ville de naissance de l’inventeur, en parte­na­riat avec la ZDF/ARTE et la ville de Mayence.

* le 14 octobre à 15h à Franc­fort, dans le cadre de la grande foire du livre, le réali­sa­teur Marc Jampolsky et l’historien Pierre Monet, seront présents pour une conférence/​débat autour de Guten­berg sur le stand d’Arte. Une projec­tion du film est prévue dans la salle de projec­tion de l’ARD (horaire en cours de confir­ma­tion).

Laisser un commentaire