pointypo–

,

Le minis­tère de la Culture, via le Centre natio­nal des arts plastiques (Cnap), a fait l’acquisition du carac­tère typogra­phique Panorama, créé par notre pointy­pote Jean-Baptiste Levée. C’est la première typogra­phie à entrer dans une collec­tion publique natio­nale !
L’acquisition concerne les dessins prépa­ra­toires, les documents de référence et les fichiers natifs sources, les épreuves de test, les fichiers de fontes finaux, le spéci­men imprimé. Le Cnap sert une mission d’archivage et de prêt aux exposi­tions.
Le système typogra­phique Panorama est un carac­tère sans-serif à 6 chasses et 8 graisses. Il est fait de 96 fontes (790 glyphes par fonte). Le système est prévu pour la publi­ca­tion en 2014.

Jean-Baptiste Levée : «Le Panorama n’est pas une commande. Le projet a commencé en 2003, sur une explo­ra­tion de la malléa­bi­lité des formes typogra­phiques. Ce qui a commencé comme un «proof of concept» m’a un peu échappé des mains et est devenu un super­sys­tème qui me servait à tester les limites du numérique en typogra­phie et valider mes théories sur la créations de carac­tères de synthèse, de semi-synthèse et sur le dessin «organique» (et les relations entre­te­nues par les trois). Tout n’est pas dessiné, il y a des inter­po­la­tions pures, et des inter­po­la­tions retou­chées. Certains parte­naires (Cheval­Vert, SuperScript2, Building Paris, ) on accepté de servir de beta testeurs en design signa­lé­tique et édito­rial. Cela a permis au carac­tère de vivre avant sa publi­ca­tion officielle. J’ai cherché à couvrir tous les terrains, tous les horizons et tous les espaces de compo­si­tion, mais avec une seule direc­tion de design. Le projet a pu aboutir grâce à l’aide précieuse de Yohanna My Nguyen, Xavier Majewski, Benja­min Vesco, Mathieu Réguer et Yoann Minet

 

pano7

 

pano1

pano2 pano3 pano4 pano5 pano6

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.