pointypo–

Après une première colla­bo­ra­tion dans la revue  L’Échelle (2001–2006, mettant en scène graffiti et illus­tra­tion), Clément Criseo (photo­graphe) et Malou Verlomme (créateur de carac­tères) viennent de publier un nouvel ouvrage sur le tag, aux éditions alter­na­tives.

Les ouvrages consa­crés exclu­si­ve­ment aux tags sont inexis­tants [ndlr sic], comme si ce type de produc­tion, assimilé souvent à une simple dégra­da­tion, un acte de vanda­lisme gratuit, ne méritait pas de publi­ca­tion à part entière. Ces signa­tures, exécu­tées dans l’instant, écrites et non dessi­nées, qui ne cessent d’apparaître sur les murs, restent un mystère pour beaucoup. Le tag est pourtant l’essence même du graffiti : sa forme la plus épurée et la plus diffi­cile relève dans certains cas d’une virtuo­sité digne des plus grands calli­graphes.
Les centaines de photos de cet ouvrage, prises au cours des dix dernières années dans trois des hauts lieux de la disci­pline (Paris, New York, São Paulo), offrent une vision aussi exhaus­tive que possible de ce phéno­mène souvent fugitif. S’y ajoutent de nombreux encadrés qui expliquent ce phéno­mène de l’intérieur permet­tant de déchif­frer et de comprendre ces signes souvent obscurs. Enfin des “verba­tim” des taggeurs eux-mêmes complètent cet inven­taire inédit d’un patri­moine par essence éphémère.

Tag, par Clément Criseo, Malou Verlomme
320 pages quadri, 16,5 x 21 cm, broché avec rabats
25 €
ISBN : 978–286227-778–3
http://www.editionsalternatives.com/Page Facebook: https://www.facebook.com/livre.tag

Lance­ment du livre « Tag »: mercredi 24 avril, 19h — minuit, au bar « Les idiots »: 115 Bd Ménil­mon­tant 75020
Au programme : projec­tions, instal­la­tion, dédicaces, vin, etc.
http://www.lesidiots-bar.com/

 

1144_2697

1144_2701 1144_2703 1144_2708 1144_2709 1144_2711

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.