pointypo–

Une exposi­tion sur les sans-serif à la biblio­thèque Louis Aragon d’Amiens, en lien avec le colloque Sans Every­thing qui se tiendra en octobre.

La lettre est partout, des cahiers aux livres, des panneaux d’affichage et de signa­li­sa­tion aux écrans des ordina­teurs et des téléphones mobiles… Surtout la plus simple d’entre elles, tracée, dessi­née, peinte ou vecto­ri­sée, capitale ou minus­cule, d’une ligne égale ou contras­tée, d’une silhouette maigre ou grasse, étroite ou large, droite ou penchée : la lettre bâton. Elle se développe sous l’Antiquité en Méditer­ra­née, s’éclipse au début de l’ère chrétienne puis resur­git briève­ment durant la Renais­sance à Florence, avant d’éveiller l’intérêt des archéo­logues, des archi­tectes et des artistes sous les Lumières. C’est en Angle­terre qu’elle proli­fère au début de la Révolu­tion indus­trielle, sur les enseignes des boutiques, dans la réclame et les impri­me­ries, créant peu à peu un genre dominant de la commu­ni­ca­tion visuelle, étendard du moder­nisme au XXe siècle, dont les formes se diver­si­fient toujours à notre ère numérique.

Cette exposi­tion desti­née à tous les publics propose un parcours dont la trame est essen­tiel­le­ment chrono­lo­gique, tout en étant émaillée de corres­pon­dances, de résonances, de téles­co­pages ; si elle fait la part belle aux carac­tères typogra­phiques – ce projet est né en raison d’un anniver­saire plus ou moins juste, celui du premier carac­tère sans empat­te­ment, publié par la fonde­rie de William Caslon IV à Londres vers 1816, elle présente égale­ment des épitaphes antiques et chrétiennes, des plaques émaillées, des ouvrages peu connus ou exposés, des affiches publi­ci­taires…

Exposi­tion du 13 septembre au 5 novembre 2016
Biblio­thèque Louis Aragon 50 rue de la République 80000 Amiens
Commis­saire : Sébas­tien Morli­ghem, école supérieure d’art et de design d’Amiens
Cette exposi­tion bénéfi­cie de prêts de la Biblio­thèque natio­nale de France, de la Biblio­thèque Mazarine,
de la Biblio­thèque munici­pale de Lyon, du Musée, de l’Imprimerie et de la commu­ni­ca­tion graphique, de la biblio­thèque de l’école Estienne, du Musée de Picar­die, de l’école supérieure d’art et de design et de collec­tions privées.
Visites guidées :
les samedi 24 septembre et 15 octobre à 15h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.