pointypo–

Dans le cadre de l’appel à projets « Services numériques innovants 2016 »,  Proto­typo, qui développe un outil de création et proto­ty­page rapide de carac­tères, fait partie des projets lauréats. La startup lyonnaise est associée à un projet qui réunit le labora­toire COGIT de  l’Institut Géogra­phique Natio­nale, l’Ésad Grenoble-Valence et l’ANRT. C’est Sébas­tien Biniek qui s’attèle au design, dans le cadre d’une thèse menée en co-direc­tion.

L’objectif est d’évaluer la perti­nence de l’utilisation de carac­tères paramé­triques pour la carto­gra­phie numériques. Les cartes, devenues des systèmes d’information géogra­phiques, sont dotées de qualité dynamiques qui renou­vellent leur organi­sa­tion visuelle. Mais paradoxa­le­ment, les fontes utili­sés pour les toponymes demeurent statiques. Leur dessin n’est pas toujours adapté aux contraintes impor­tantes liées à ce type de support: sur une carte, le texte est rarement recti­ligne et ne s’installe jamais sur un fond neutre.

Un système typogra­phique flexible (s’appuyant sur les recherches dévelop­pée par Proto­typo depuis plusieurs années en matière de fontes paramé­triques) consti­tue­rait un premier pas de taille dans l’application de cette nouvelle forme de matériau typogra­phique. 

Les projets sélec­tion­nés par le minis­tère de la Culture témoignent tous d’une recherche d’innovation techno­lo­gique ou d’usage (robot conver­sa­tion­nel, intel­li­gence artifi­cielle, traite­ment des données de masse, audio 3D immer­sif, etc.) pour répondre aux attentes du champ artis­tique et des acteurs cultu­rels. Le dispo­si­tif « encou­rage les acteurs du numérique à tester et à déployer leurs innova­tions dans un dialogue avec des opéra­teurs cultu­rels. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.