pointypo–

,

Ça y est, on y est, c’est la veille de Noël ! Ce matin vous avez englouti le dernier choco­lat de votre calen­drier et ce soir vous débal­le­rez vos présents au coin du feu… Oui, mais et si le Père-Noël avait rempli sa hotte d’un carac­tère typogra­phique qui vous était destiné ? Après tout, l’idée n’est pas si saugre­nue ! Lequel aurait-il choisi d’après vous ?

En ces temps frais, si l’on devait penser à un carac­tère sponta­né­ment, ce serait proba­ble­ment l’Aniuk de Typejo­ckeys qui nous viendrait à l’esprit, un dessin rond mais glacial. Ou peut-être le Sauna d’Under­ware… pour se réchauf­fer !

1_Aniuk-Specimen-5

Aniuk, Typejo­ckeys

Oui mais ça, ça vient du conti­nent, alors que le Père-Noël il est sensé habiter au Nord, tout au Nord ! Les diffé­rents lieux de résidence suppo­sés du Père-Noël sont respec­ti­ve­ment : le Pôle-Nord, le Groën­land au Danemark, Drøbak en Norvège, Gesunda en Suède et enfin la Laponie en Finlande. Ça tombe bien, chacun de ces pays possède quelques fonde­ries de carac­tères, souvent un peu confi­den­tielles, mais pourtant de qualité ! Les lutins ont donc pu aller s’appro­vi­sion­ner chez Playtype au Danemark, Monokrom en Norvège, Typolar en Finlande, Fountain Type ou encore Letters from Sweden, toutes les deux en Suède, en fonction de là où ils se cachent vraiment.
De plus, celles-ci distri­buent des carac­tères aux noms assez équivoques : Vinter, Nordic Narrow, Du Nord

nordicnarrow

Nordic Narrow, Fountain Type

En plus de favori­ser un design nordique (et je ne parle pas ici de mobilier, mais bien de lettres), le Père-Noël veillera égale­ment à ce que le carac­tère qu’il sélec­tionne ait un jeu de glyphes qui puisse couvrir les langues scandi­naves, avec ses diacri­tiques rares comme le rond en chef ou le ø. Pour cela, le designer aura conscien­cieu­se­ment assuré ses arrières en consul­tant ce site & la table Unicode qui l’accom­pagne.

bork-01-1000

© Under­ware, Notes on Latin Plus

Mais ne l’oublions pas, Noël est avant tout une fête religieuse. Et dois-je le rappe­ler, le premier document imprimé fût une page de Bible… Noël est donc intrin­sè­que­ment lié à la typogra­phie ! Ainsi, ce soir, si certains d’entre vous se rendent à la tradi­tion­nelle messe de Noël, peut-être auront-ils la chance de trouver un missel composé avec l’un des plus beaux carac­tères existants (et l’un des plus chers égale­ment) : le Lexicon de Bram de Does.
L’occa­sion de se repen­cher sur la concep­tion doulou­reuse de ce carac­tère à travers ce superbe livre édité par de Buiten­kant. Un livre que le Père-Noël aura peut-être finale­ment préféré vous déposer au pied du sapin…

L’équipe de Pointypo se joint à moi pour vous souhai­ter un très joyeux Noël !

P.S : J’ai pris du retard sur la saga pour des raisons indépen­dantes de ma volonté. Je reviens à la rentrée avec de nouvelles choses, promis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.