pointypo–

La jeune maison d’édition Zeug dont le lance­ment s’est tenu en juin dernier à la Générale, démarre son activité avec la parution d’un entre­tien du célèbre dessi­na­teur de carac­tères Xavier Dupré.

Xavier Dupré est l’un des type-designers français les plus capés en activité, pourtant à ce jour, la documen­ta­tion sur son travail restait encore large­ment incom­plète. Zeug tente donc avec cette première publi­ca­tion de réparer cette injus­tice.

Sur le format d’un long entre­tien, très bien mené par Julien Gineste (Grand ensemble), on découvre petit à petit le parcours singu­lier et les motiva­tions du créateur de carac­tères. Le double axe théma­tique et chrono­lo­gique choisi pour l’entretien donne du rythme à l’ouvrage et rend sa lecture plaisante.

Il faut dire que les quelques lignes descrip­tives de la 4e de couver­ture ont de quoi mettre en haleine. «La quasi-absence de commande me permet une grande liberté dans ma vie et mon travail. Cela a toujours été le plus impor­tant pour moi: refuser les obliga­tions ou les contraires, l’autorité et la produc­ti­vité».

En effet, Xavier Dupré est un person­nage à part dans le paysage de la typogra­phie française. Voyageur émérite, «Dupré habite là où il pose son ordina­teur portable». La plus part de ses créations portent d’ailleurs les stigmates de ses pérégri­na­tions. Malaga, Angkoon, Masala, Apsara, ces noms résonnent à eux seuls comme une ode à l’exploration.

1x1-xavierdupre_p6-7

1x1-xavierdupre-8

Pourtant au vu de sa forma­tion, rien ne laissait présa­ger un parcours si inter­na­tio­nal. Après avoir suivi une forma­tion en art appli­qués à Valence puis à Paris, c’est à Toulouse dans les murs du Scrip­to­rium (comme beaucoup) qu’il va apprendre le métier de type designer.Cette insti­tu­tion est réputée pour son ensei­gne­ment classique marqué par une tradi­tion française mêlant calli­gra­phie et typogra­phie. L’ouvrage aborde d’ailleurs plusieurs fois cette question intéres­sante mais épineuse de l’existence d’un style français, voire d’une certaine identité natio­nale dans le dessin de lettres.

On comprend au cours de son entre­tien que Xavier Dupré aime se jouer de cet héritage. Son style semble d’ailleurs teinté par ce dialogue entre une tradi­tion made in France et des aspira­tions plus globales et contem­po­raines.

1x1-xavierdupre-10

1x1-xavierdupre-7

L’autre aspect que je retien­drais de cet inter­view, c’est l’importance, reven­di­quée, des rencontres comme des moments clés de sa forma­tion de dessi­na­teur (Olivier Nineuil, Bernard Arin, Ladis­las Mandel, Zuzana Licko…). Cela dénote, me semble-t-il, d’une certaine vision de la création, assez carac­té­ris­tique de ce métier à la croisée des chemins entre artisa­nat et design.

Alors, comment peut-on aujourd’hui encore dessi­ner de nouveaux carac­tères?
À la lecture de cet entre­tien, on serait tenté de dire le plaisir…

L’ouvrage Xavier Dupré, Itiné­raire Typogra­phique est dispo­nible aux éditions Zeug dans une version standard mais aussi en version limitée avec des couver­tures inédites.

Ce premier ouvrage initie la collec­tion 1x1 qui accueillera sur le même format, des entre­tiens biogra­phiques avec des designers.

Xavier Dupré, Itiné­raire Typogra­phique
Un entre­tien mené par Julien Gineste
Icono­gra­phie inédite
Intro­duc­tion de Rudy Vander­Lans
Bilingue (fr/​eng), bichro­mie, 128 p., 24 × 15 cm
ISBN : 979–10-95902–01-0
Prix 20 €
Acheter

1x1-xavierdupre-3

1x1-xavierdupre-91x1-xavierdupre-limited1  xd-detail-8xd-detail-4

Cet article a été en partie rédigé dans les airs entre Shanghai et Osaka.

2 commentaires

Laisser un commentaire